Remise en question de mon projet sur la musique: j'efface tout (enfin, je fais tout comme) et je recommence. Un regard extérieur très avisé vient de m'aider à repérer la fragilité, le manque de conviction de ce que j'ai déjà réalisé. J'en viens à souhaiter ne pas être retenue pour la biennale de l'automne, parce que je ne suis pas prête. Travail, travail et travail: voilà le programme pour les mois qui viennent. Peut-être qu'il en sortira quelque chose...